Rechercher

L’HYPERSENSIBILITÉ... UN HAUT POTENTIEL SENSORIEL

Je reçois en séances beaucoup de personnes qui se sentent “hypersensibles” et en souffrent parfois, notamment des enfants et adolescents. Mais que signifie au juste ce terme et pourquoi a-t-on tendance à l’évoquer comme s’il s’agissait d’un problème à résoudre ?


Pour répondre à ces questions, il est important de comprendre les mécanismes de l’intelligence émotionnelle et de notre cerveau. Celui-ci est conçu pour nous informer en permanence sur notre environnement afin de favoriser notre adaptation et d'assurer notre sécurité. Pour ce faire, lorsque nous ressentons des sensations, émotions et rationalité coopèrent (de la qualité de cette coopération dépend notre Quotient Émotionnel).


Chez les hypersensibles, les capteurs sensoriels sont très actifs et déclenchent des émotions puissantes en intensité et en fréquence. C’est souvent le corollaire d’une intelligence très développée, puisque le cerveau est entraîné à traiter de nombreuses informations. L’hypersensibilité est donc un atout ! Là où le point de vulnérabilité se présente, c’est lorsque l'intensité émotionnelle est telle qu'elle ne permet plus une adaptation cohérente à la situation (trop d’informations sont perçues comme des menaces immédiates).


J’insiste donc sur la nécessité d’enseigner le plus tôt possible à nos enfants que les émotions sont de précieuses informations, et ne sont jamais négatives !


Etre hypersensible et savoir lire “la carte des émotions” est la garantie d’une vie extrêmement riche et un chemin direct vers le HAUT POTENTIEL SENSORIEL.


Tant que ceci n’est pas compris, les hypersensibles sont souvent enfermés dans ce que j’appelle “la communication du hérisson” qui se roule en boule et sort tous ses piquants à la moindre menace !


Je suggère de remplacer dans notre pensée le terme “hypersensibilité” par “haut potentiel sensoriel”, beaucoup plus proche de ce que cela recouvre selon moi.


Par ailleurs, il est nécessaire de ne pas s'enfermer dans l'étiquette "hypersensible" car il existe de nombreuses déclinaisons de cette spécificité : l'hypersensibilité introvertie et l'hypersensibilité extravertie en sont deux exemples.


Enfin, soulignons les nombreux atouts que possèdent tout hypersensible : intuition fortement développée, empathie, créativité, inventivité, vivacité d'esprit, forte connexion à la nature...


Il est donc temps de supprimer les étiquettes péjoratives longtemps accolées à l'hypersensibilité : "hystérique", "caractériel-le", "borderline", "trop émotive", "ingérable".


Pour explorer l'infini champ des possibles de cette nature très riche sans la subir, il est nécessaire d'adapter son mode de vie en s'assurant des "espaces-refuge" (temps calme, solitude, connexion à la nature, méditation), en évitant les situations de sur-stimulation, et en allant à la rencontre de ses émotions pour mieux les apprivoiser.


Ainsi, l'Intelligence émotionnelle est une clé essentielle pour abolir la souffrance que génère parfois l'hypersensibilité, que celle-ci soit d'origine génétique ou réactionnelle.


Vient alors la compréhension que l'intensité dont il est question est aussi celle avec laquelle le cœur vibre à chaque instant !


Valérie Zoccola.


0 vue